S’égailler

Je marche bruyamment sur le gravier, j’entends des sons curieux, sortes de picotements. Je marche avec précaution, sans émettre un son, sur le qui-vive. Une volée d’oiseaux s’égaille. Leur anonymat avait été levé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.