Café Gallery

© Boyan Drenec

© Boyan Drenec

© Boyan Drenec

C’est parce qu’il annonçait être une galerie que je me suis décidé à entrer au Café Gallery, la porte d’entrée ne m’y invitait pas vraiment, comme c’est pratiquement toujours le cas pour les restaurants japonais. On ne voit pas comment est l’intérieur, mais dans ce cas, si ça ne m’avait pas plu, j’aurais pu me contenter du prétexte de voir l’expo.

En fait c’était accueillant et j’ai pu y boire un thé en dessinant des plans pour l’avenir sur mon carnet de gribouillages. La tenancière a bavardé pendant une heure avec une cliente. Je ne sais pas de quoi elles parlaient mais ça avait l’air intense et intéressant. À un moment mon porte-mines s’est mis à ne plus marcher, malgré mes efforts. Quelle surprise, faisant preuve d’une grande gentillesse et délicatesse, elle m’a prêté porte-mines sans que je demande rien. Je n’en étais même pas à réfléchir à ce que j’allais prendre pour le remplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.