Adaptation

Les plantes qui s’adaptent le mieux à l’environnement des villes contemporaines sont les cactus. Ils nécessitent peu d’eau, peu d’entretien, n’ont pas besoin qu’on s’occupe d’eux.

Mon hypothèse est que c’est le reflet du genre de personnes qui sont aussi les mieux adaptées à notre pseudo-civilisation. On leur donne peu, et ils continuent à être vivants.

Cependant, même eux devront céder la place, quand arrivera la prochaine génération en plastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.