Early black and white

Saul Leiter a accompli un exploit, ici. Il a eu la chance d’obtenir un cliché — fugitif mais réel — du « Chat de Perry Street ». On ne sait pas si c’est « a cat » ou « the cat », d’ailleurs, mais ayant l’imaginaire galopant, il s’agit de ce félidé accompli dont la légende rejoindrait celle du Yéti ou de Big Foot ou du monstre du Loch Ness.

Le chat échappe au cadre.

Perry Street Cat
Saul Leiter / Early black and white (II. Extérieurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.